Adeline Single Citadine

Rencontrer via un site de rencontres

Posted on: 4 février 2010

Ça y est je me suis lancée…

Image from istockphoto

Après toutes mes prospections j’ai fini par boucler la boucle qui veut que les sites de rencontres mènent à une….rencontre, une vraie !

Car, si je passe pas mal de temps à vous conter mes rencontres virtuelles, il fallait bien que j’arrive à vous rapporter un peu de concret. Depuis quelques temps j’ interagissais pas mal avec l’un de mes contacts YDYLE , après avoir pas mal chatté,  je suis passée à l’action : je lui ai donné mon numéro !

Donc c’est pour vous, et uniquement pour vous, chers lecteurs que je me suis jetée à l’eau (bon un peu pour moi aussi je vous l’accorde).

Je ne vous cache pas que j’avais pourtant beaucoup d’appréhensions. Sur la rencontre dite réelle en général, mais aussi en particulier. Et oui, je suis du sexe dit « faible », ce qui, à mon avis, double les risques de ce genre d’opération. Sans vouloir vous effrayer, ou même vous freiner dans vos ardeurs, il faut tout de même garder à l’esprit qu’une fille est plus encline à vivre une mauvaise expérience avec un inconnu, que l’inverse. La triste réalité sociale est bien là, malheureusement les mauvais plans c’est plus souvent pour nous. Il en va donc de mon devoir de vous rappeler quelques précautions et astuces d’usage pour ce genre de situations :

1)   Toujours donner rendez-vous à son contact dans un lieu public ! On n’est jamais à l’abri d’un forcené en manque et dieu sait qu’il en a ici bas…

2)   Toujours avoir un plan, une sortie de secours prête à l’emploi ! On n’est jamais à l’abri d’une déception physique, ou d’un terrible ennui lors d’une première rencontre. Donc préparer une excuse ou un coup de téléphone bidon pour pouvoir fuir si jamais cela ne tourne pas rond.

3)   Toujours s’apprêter de manière à être attirante mais pas sexy ou provoc’ sinon vous risquez de mettre de fausses idées dans l’esprit de votre interlocuteur qui vous prendra vite pour un coup d’un soir. Sauf si cela est votre intention… Libre à vous et respect, on l’a tous déjà fait… 😉

Une fois ces trois paramètres de base respectés, pour moi vous pouvez vous lancer !

Le plus difficile c’est de se mettre d’accord sur une activité…

Ciné : Pas risqué, le dialogue est écourté mais la visibilité également. Si c’est un boulet ça peut vous sauver. Mais si c’est un canon ça peut vous miner, et vous repartez sans mieux connaître le bonhomme.

Resto : Risqué. Il faut avoir du dialogue pendant et entre les plats, un budget au cas où on tombe sur Mister Radasse et puis se mettre d’accord sur une cuisine dès le premier rancard… ça fait beaucoup, beaucoup trop !

Reste le verre tranquille au Café : Pas risqué et l’avantage c’est que vous écourtez quand vous voulez. Idem dans l’autre sens si l’homme vous plaît vous pouvez rester attablés toute la soirée.

Vous l’aurez compris j’ai opté pour le café. Donc, rendez-vous à l’arrêt de métro, classique… Je suis en avance, il est en retard ça commence bien ! Après que j’ai réussi à évincer le plan ciné, prétextant une séance trop tardive, on se met d’accord pour aller boire un verre un peu plus loin…

On s’installe, on discute, il me pose des questions sur moi mais n’écoute pas mes réponses, on arrive déjà à pas être d’accord et à s’engueuler. Si, si au premier rendez-vous ! Ça doit être mes hormones de SingleCitadine qui remontent à la surface, j’ai plus l’habitude d’être contredite ou coupée dans mes descriptions.

Mister est acteur, il attend LE scénario, autant dire glandeur, mais qui plus est, assez sympathique. Un peu trop avenant à mon goût il parle déjà de couple et d’avenir, moi je reste tranquillement dans mes réserves en esquissant un sourire.

Ce qu’il y a d’intéressant dans ce genre de plan c’est qu’on peut tout dire et son contraire. On peut s’inventer une vie ou être sincère, écouter, s’emballer ou tout simplement se taire.

Bref, il est 22h passées et je dois encore rentrer. Et puis monsieur ne bois rien, donc on ne va pas squatter le café jusqu’à plus d’heure. Galant il me raccompagne à ma rame de métro un petit bécau et hop me voilà sur le chemin du retour, avec un petit sentiment de satisfaction.

Finalement ce n’était pas si terrible. Tout ceci pour vous dire, mesdemoiselles (et pourquoi pas messieurs), lancez vous ! Ça coûte pas grand chose et ça n’est jamais perdu. Le tout c’est de respecter certaines règles et si vous vous décidez à RENCONTRER, rencontrez BIEN.

En attendant Mister ne connait pas l’adresse de ce blog donc je compte bien vous tenir au courant de la suite des événements, surtout si ils s’avèrent croustillants. Et oui je reste, malgré tout une SingleCit’ dévouée cœur et clavier à ses lecteurs !

Publicités

8 Réponses to "Rencontrer via un site de rencontres"

Exellente cette avnture! Je ne suis pas célibataire mais je trouve ton approche sur ce clog hyper interressante et je pense que ça pourra en aider plus d’une et d’un à se lançer dans cette experience!!!

Merci…Je m’amuse pas mal j’avoue

Merci de votre commentaire sur jonathanlegoelan .Votre article est tout a fait intéressant.J’ai mis votre blog en favori .Bonne soirée.Cordialement.Jonathan.

Sinon, ça peut être beaucoup plus progressif : rencontre sur un lieu public, première approche dans un bar devant un verre, et si ça se passe bien dîner pour continuer la conversation.

Bon, du coup ‘faut choisir un endroit avec quelques bars et quelques restaurants, mais ce n’est franchement pas ce qui manque à Paris.

Et pour les plans B, je trouve que l’idée du coup de fil « oh mon Zeus j’avais oublié désolé je dois partir » prévu à l’avance fait un peu teenagers (en tout cas je n’ai utilisé cette technique qu’une fois, et c’était il y a, mmmmh, 15 ans ?). Vu qu’il est établi que la rencontre s’est faite par le biais… d’un site de rencontre, autant en jouer : j’ai lu comme idée une fois de dire dès le départ « ce ne sera qu’un verre, il faut que je me rende ailleurs dans 2h », puis si les 2h passées ont se sent toujours en bonne compagnie, dire simplement « voilà, en fait je n’ai rien après, c’est juste mon backup plan [comme j’imagine que tu en as un toi aussi], et ça me ferait plaisir de continuer la soirée ensemble ». Je n’ose imaginer que la partie adverse puisse être choquée, et je pense même qu’elle ne serait que flattée.

Enfin bref, merci de raconter cette première rencontre, c’est amusant à lire 🙂

J’aime bien le « galant il me raccompagne à ma rame de métro », ça rappelle tellement de films où l’héroïne se fait raccompagner… en bas de chez elle 🙂

Ah, et : « je me suis lancéE » 😉

hey !

Merci pour ce comment !

Le backup plan c’est plutôt un pote qui t’appelle pour savoir si tout va bien et qui peu servir d’excuse mais j’avoue c’est teenage…j’aime bien le tiens. Je vous tiens au courant de la suite des événements…

Ah, et : « on_ se sent toujours en bonne compagnie… » 😉

ahaha, je m’a fait eu ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Adeline, Single Citadine

Nouvelle à Paris, j’aime la mode, la culture, les voyages, le théâtre beaucoup et les expos surtout !

mes Tweets ;)

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Paperblog ?

%d blogueurs aiment cette page :