Adeline Single Citadine

Stanislas Zanko aux Parisiennes, toute une histoire

Posted on: 5 décembre 2009

Un œil de lynx pour un travail exceptionnel sur les couleurs, la matière et la lumière !

"Projection", image du site

A la fois très diversifiées et en même temps très uniformes, les compositions de Stanislas sont étonnamment vivantes. Car la plupart des clichés ne sont exposés que par ensemble, tels des tableaux de la diversité.

Ses clichés nous entrainent dans un voyage à travers les différentes facettes de notre l’environnement naturel et social.

Urbanisme, nature, hommes et femmes, tout est source de réflexion sur la vision et l’apparence des choses, qui varient selon les axes de vue. Stanislas exploite le monde dans son ensemble et puise dans la richesse des significations.

Une imagination débordante est la source d’une collection sans précédant. Chaque photo est une histoire mais ne fonctionne qu’avec ses pairs, à l’image des sociétés humaines et de la nature.

Petit objet de prédilection de l’artiste, cette ancienne loupe, dégotée dans un marché aux puces, deviendra vite son outil de travail principal. Une sorte de deuxième œil qui symbolise la vision personnelle de Stanislas, à l’image d’un filtre placé sur la réalité.

Cet accessoire lui permet d’aborder notamment les portaits avec une certaine profondeur qui se rallie à une touche d’humour.

Portait "loupé", image provenant du site

L’artiste expose aux Parisiennes, resto-bar « branchouille » du 11ème. L’occasion pour les amateurs d’aller déguster une excellente expo autour d’un bon verre et pourquoi pas d’enchainer sur le couvert…

Et l’occasion pour les amatrices de croiser Edouard Baer…

A voir, boire et manger absolument !

Stanislas Zanko aux Parisiennes, restaurant marseillais : 243, rue faubourg St-Antoine 75011 Paris ( ouvert du mardi au samedi, apt de 18h30 )

Publicités

1 Response to "Stanislas Zanko aux Parisiennes, toute une histoire"

Cher Lecteurs,

Une erreur s’est glissé dans cet article et je tiens à y remédier !

Après discussion avec l’artiste il se trouve qu’il y a eu confusion la « loupe » utilisée par Stanislas est en réalité un objet unique qu’il a lui même fabriqué !

Il s’agit en vérité d’une sorte d’introspecteur qui réduit la vision, un peu comme par le petit bout de la lorgnette..ce qui permet de faire une mise en abimes instantanée….

Voilà milles excuses à L’artiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Adeline, Single Citadine

Nouvelle à Paris, j’aime la mode, la culture, les voyages, le théâtre beaucoup et les expos surtout !

mes Tweets ;)

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Paperblog ?

%d blogueurs aiment cette page :